Dans cet article, vous découvrirez un exercice de changement simple, ludique et puissant pour mettre en place de nouveaux comportements.

Cet exercice se réalise en état d’(auto) hypnose. Si vous ne l’avez pas lu, je vous conseille de lire au préalable l’article  À la découverte de l’auto-hypnose – comment en entrer en état d’hypnose.

Le principe de cette technique est simple : se créer une représentation précise de nous-mêmes une fois le changement souhaité réalisé, puis le vivre pleinement, avant enfin de nous mettre en mouvement vers cet objectif.

Et concrètement ?

Avant d’entrer en état d’hypnose, il est important de définir précisément votre objectif.

L’objectif

Afin de définir votre objectif de changement, je vous propose de répondre à 5 questions. Il peut être utile ici de noter les questions, et vos réponses afin de les challenger et de les préciser jusqu’à vous sentir pleinement congruent(e) avec votre objectif.

1 / Votre objectif est il formulé de manière positive ?

La construction de la phrase est elle positive ? Exemples : “je veux démarrer un nouveau job”, ou “je veux développer une nouvelle compétence” ? Et non “je veux arrêter mon travail actuel”, ou “je ne veux plus me sentir en difficulté dans telle situation”.

Par ailleurs, votre objectif commence-t-il bien par “je” ?

Dans le cas contraire, reformulez !

2 / Votre objectif est-il “contextualisé” ?

Avez-vous précisé le cadre dans lequel se joue votre objectif. Quand, où, avec qui ? Complétez la formulation de votre objectif pour intégrer ces éléments.

3 / Votre objectif est-il réaliste et réalisable ?

Au regard de vos compétences et connaissances actuelles, ainsi que de celles que vous pouvez acquérir, votre objectif vous semble-t-il atteignable ? Vouloir devenir astronaute n’aura pas le même degré de réalisme ni de complexité selon que vous soyez déjà ingénieur aéronautique à l’agence spatiale européenne ou étudiant en lettres. Reprécisez votre objectif en fonction du niveau de réalisme et d’ambition pertinent.

4 / Votre objectif est-il en votre pouvoir ?

Il est important que vous ayez des leviers d’actions concrets et actionnables pour atteindre votre objectif. Vous ne pouvez par exemple pas maîtriser ce que disent les gens de vous, ou comment ils réagiront à vos propos dans une certaine situation, ou encore si vous allez réellement obtenir le nouveau poste que vous convoitez. En revanche, vous pouvez travailler sur vos réactions, votre état d’esprit, les actions que vous réalisez, les compétences que vous développez, etc.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'ancrage : un phénomène naturel et une technique de base en hypnose et PNL

Reformulez si besoin votre objectif pour prendre en compte ces éléments.

5 / Votre objectif est-il “écologique” ?

Votre objectif est-il bon pour vous et votre entourage – amical, familial, professionnel ?

Prenez le temps de considérer l’impact de l’atteinte de votre objectif, sur vous-même, votre équilibre, et vos proches.  Si vous identifiez des impacts négatifs, prenez–les en compte et modifiez votre objectif en conséquence, afin qu’il vous convienne complètement.

Pour vous aider, vous pouvez-vous poser les deux questions suivantes :

  • Quel(s) avantage(s) ai-je à rester dans la situation actuelle ?
  • Quel(s) inconvénient(s) aurais-je à atteindre mon objectif ?

Enfin, une fois la formulation de votre objectif ciselée et finalisée grâce aux éléments ci-dessus, prenez un moment pour répondre au-deux questions bonus suivantes.

Comment saurez-vous que votre objectif est atteint ?

Prenez le temps de vous projeter dans la situation où se joue votre objectif, une fois qu’il est atteint. Ciblez un moment particulier qui vous semble plus important, plus représentatif. Puis observez ce qu’il se passe : le lieu où vous vous trouvez, les personnes présentes le cas échéant, les bruits, les couleurs, les sensations, et votre ressenti – physique – lorsque vous sentez que vous avez atteint votre objectif. Ici aussi, il peut être intéressant de noter ces éléments.

Quel est l’objectif de l’objectif ?

Réfléchissez à ce à quoi cet objectif contribue de plus grand, de plus important pour vous. Vous trouvez la phrase compliquée ? En voici une plus  simple : demandez-vous : “En quoi cet objectif est important pour moi ?  Quel est le but auquel cet objectif contribue ?” Posez-vous la question plusieurs fois, jusqu’à atteindre un sentiment de congruence fort.

A présent que votre objectif est bien défini, il est temps de démarrer le travail en auto-hypnose.

1 / Entrez en état d’auto-hypnose

Vous pouvez vous appuyez sur la technique présentée ici.

2 / Imaginez un double de vous-même

Lorsque vous vous êtes installé(e) dans l’état d’hypnose qui vous convient, commencez à vous représenter un double de vous-même. Construisez une représentation mentale ressemblante et convaincante, qui n’a cependant pas besoin d’être exacte ou nette. L’essentiel est que vous sachiez qu’il s’agit bien de vous.

3 / “Enlevez” ce qui ne vous convient plus

Vous allez progressivement transformer votre double. Retirez des comportements, réactions, etc. dont vous souhaitez vous libérer, qui ne vous conviennent pas ou plus…

Prenez tout le temps nécessaire pour réaliser ces changement, jusqu’à ce que votre double ait une attitude neutre.

4 / “Ajoutez”

Il est à présent temps d’ajouter tous les comportements, toutes les compétences et les autres éléments en lien avec votre objectif défini plus haut.  Prenez le temps d’ajouter un à un ces éléments, et d’observer votre double en faire usage dans diverses situations. Vous pouvez partir bien évidemment des situations définies lors de la formalisation de votre objectif, puis laisser votre conscient et votre inconscient compléter par d’autres situations pertinentes. Il est également possible que votre objectif se transforme, se complète ou se modifie lors de cette phase. Laissez-faire en vous rappelant que vous être en train de réaliser un travail de changement important pour vous, vers quelque chose de plus juste et de bon pour vous.  Prenez ici aussi tout le temps nécessaire pour pleinement observer ces changements, et la manière dont ils se traduisent pour votre double dans les différentes situations rencontrées. Profitez !

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Changer sa perception d'une expérience grâce aux sous-modalités

5 / Vivez les changements

Mettez vous dans les baskets de votre double, voyez par ses yeux, entendez par ses oreilles… et devenez cette personne. Prenez le temps à de vivre ces changements, ces nouveaux comportements et compétences, de ressentir ce qu’ils produisent en vous.  Vivez les différentes situations dans lesquelles ils se manifestent, projetez-vous dans différents contextes présents et futurs où vous êtes dorénavant différent(e), où vos objectifs sont atteints. Prenez le temps de profiter et de vivre pleinement ces moments.

6 / Mettez en route le changement

Lorsque vous estimez avoir réalisé et vécu tous les changements qu’il y avait à réaliser et vivre, demandez à votre inconscient de les intégrer dès maintenant, et tout au long des heures, des jours et des semaines, en ayant la possibilité de les ajuster et de les modifier si besoin.

Puis, revenez à un état de conscience plus normal, en prenant quelques grandes respirations puis en étant attentif à nouveau à ce qui se passe autour de vous. Et remerciez-vous d’avoir démarrer ce travail de changement important !

Je vous conseille de lire une ou deux fois cet article avant de le mettre en pratique, afin de bien en assimiler la structure et de pouvoir vous en détacher lorsque vous réaliserez la technique proposée.

Bonne lecture, et surtout bonne pratique !

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 11
    Partages