Quelles sont les différences entre un sportif “lambda” et un grand sportif ? Comment fonctionnent ces athlètes que vous connaissez et admirez peut-être : Cristiano Ronaldo, Teddy Rinner ou Rafaël Nadal … 

Avez-vous déjà réfléchi aux caractéristiques qu’ils ont en commun ? A la raison pour laquelle ils ont réussi à dépasser le stade de simple sportif pour se bâtir une grande carrière ? 

Laissez-moi vous présenter les 5 qualités des grands sportifs identifiées par les chercheurs. 

Quelles sont les qualités des grands sportifs ?

Avoir un bon caractère  

La première qualité d’un sportif expert réside dans son caractère. Deux traits de personnalités ressortent particulièrement : être consciencieux et sociable.

Ainsi, des études montrent que les sportifs de haut niveau sont plus impliqués et consciencieux dans la pratique de leur sport. Ils effectuent de meilleurs entraînements physiques et mentauxnous avons vu à ce titre les nombreux bénéfices de l’imagerie motrice, se consacrent pleinement à leur pratique et limitent la prise de risque. Une blessure pouvant tuer une carrière, ils mesurent davantage leurs actions. Associé à une attitude positive, ils réussissent à travailler leurs mouvements convenablement et avec patience pour atteindre l’exécution parfaite.

De plus, l’importance de la sociabilité n’est pas à négliger. Il n’est pas difficile de le concevoir dans un sport collectif : si le sportif ne s’entend pas correctement avec ses coéquipiers, il ne réussira pas à progresser. La sociabilité joue également un rôle dans la pratique de sports individuels. Un grand sportif n’est jamais vraiment seul. Il se trouve toujours accompagné par une équipe médicale, un entraîneur etc… Être sociable facilite les échanges qu’il entretient avec son équipe et les décisions prises pour lui. Il les comprend, les applique, tout en ayant une attitude positive. On le remarque assez bien dans certains sports comme le MMA ou la boxe, où l’on constate une grande complicité entre le combattant, son collectif et son coach entre les rounds, en cas de victoire comme de défaite. 

Savoir gérer ses émotions

Vous le savez, lorsque la pratique du sport comporte un enjeu fort – relégation, finale – le sport qui peut être au départ un jeu ou un moment de relâchement devient alors plus sérieux. 

Le grand sportif possède à cet effet une très grande maîtrise de ses émotions – du stress en particulier. Il sait passer outre les sifflements, les applaudissements ou même les situations qui lui sont défavorables. Les chercheurs ont montré – à l’université du sport de Cologne – l’importance de l’intelligence émotionnelle, c’est-à-dire de la capacité à gérer ses émotions pour effacer les conséquences négatives du stress. Le test a été effectué sur des handballeurs. Les résultats de l’étude montrèrent que les handballeurs qui avaient le plus “d’intelligence émotionnelle” avaient un rythme cardiaque moins élevé que les autres, le rythme cardiaque élevé étant une conséquence du stress ; ce qui impactait positivement la qualité de leur match. Combien de sportifs amateurs – sinon professionnels – ont raté des balles de match à cause de cette pression écrasante ? A l’inverse, combien de champions ont réussi à revenir dans un match qui leur était totalement défavorable

Pouvoir se mettre en pilote automatique

Le pilote automatique désigne ici la capacité d’un sportif à réaliser un mouvement sans pour autant l’analyser et penser à l’effectuer. Par exemple, un nageur ne va pas réfléchir à la position de ses bras lors d’un crawl, au geste de sa main ou à sa respiration. Pour performer ou réussir un “exploit”, l’athlète doit dans un premier temps réaliser un mouvement parfait pendant ses entraînements. Il sera minutieux, consciencieux dans la réalisation de son geste pour l’ancrer parfaitement dans son cerveau et son corps. Il ne cherche pas ici la performance mais la précision et l’exactitude du mouvement qu’il souhaite ancrer.  Et il ne lui reste plus qu’à le reproduire un grand nombre de fois pour créer un automatisme et pouvoir ensuite le faire parfaitement sans y réfléchir. Une fois cette étape réalisée, il pourra pendant une compétition l’utiliser de manière optimale – et inconsciente – sans avoir à passer par le même parcours conscient – que pendant son entraînement.

Réussir à gagner en force mentale

Définissons ce qu’est la force mentale, elle correspond à plusieurs traits de caractère tels que la persévérance, l’optimisme ou la résilience. En effet, il est assez intuitif de penser qu’un sportif doit réussir à passer au-dessus des épreuves, ou des coups durs. Subir une blessure dans un tournant de sa carrière doit par exemple nécessiter une grande force de caractère pour la surmonter, et regagner son niveau pré-blessure (pratiquent-il alors l’imagerie mentale pour optimiser sa récupération d’après vous ? 😉 ).

Des chercheurs ont étudié ce paramètre avec un échantillon de 1000 sportifs issus de 34 disciplines différentes. Ils ont conclu que ces sportifs possédaient un niveau de “force mentale” supérieur à la moyenne. Cette étude est toutefois à nuancer car elle n’indique pas si c’est le niveau supérieur de force mentale qui fait l’athlète ou la pratique du sport qui augmente la force mentale des sportifs.

Pour aller plus loin sur le fonctionnement du mental et comment le développer, je vous propose de (re)découvrir notre article sur le modèle de performance mentale.

Savoir prendre la bonne décision

Enfin, l’une des caractéristiques d’un sportif expert réside dans sa capacité à prendre la bonne décision RAPIDEMENT. J’insiste sur cette composante car au ralenti ou en entraînement, prendre la bonne décision peut apparaître relativement simple. Mais dans les conditions réelles, cette capacité devient plus difficile. Nous avons tous déjà crié devant notre télévision car l’attaquant de l’équipe de foot que l’on supporte tire au but au lieu passer la balle à son coéquipier démarqué ? 

La question que vous devez vous poser à ce moment-là de votre lecture est “ Comment fait-on pour réussir à prendre la bonne décision sur l’instant ?”. Les scientifiques ont remarqué que les joueurs de handball les plus performants se trouvent être également les plus intuitifs. Un sportif de haut niveau va assimiler toutes les réponses possibles à des situations données ainsi que leurs conséquences. Il lui faudra simplement appliquer la première réponse qu’il a en tête et avec beaucoup d’entraînement, il prendra probablement la bonne décision.

Pour en savoir plus sur cette dimension, je vous donne rendez-vous dans un prochain article !

Sources :

 

  •  
  •  
  •  
  •