Article invité écrit par Nicolas du blog mémoire d’excellence.

La table de rappel est l’une des plus puissantes techniques de mémorisation, elle porte aussi le nom de grand système.

Elle est ce qu’on appelle une technique de crochetC’est-à-dire que lorsque vous mémorisez avec le grand système, c’est comme si vous mettiez un crochet à l’information pour mieux la retrouver.

Cette technique est principalement utilisée pour mémoriser des chiffres. En effet, quand on regarde un chiffre, cela ne nous évoque pas grand-chose, parce que ce sont des informations abstraites.

Grâce au grand système, vous allez pouvoir donner vie aux chiffres et leur donner un sens.

Avec cette technique, vous allez pouvoir mémoriser des dates, des nombres longs, des numéros de téléphone, votre emploi du temps...

Cette technique ne se limite pas aux nombres, vous pourrez également l’utiliser pour mémoriser des livres, des cours, des encyclopédies, etc.

 Comment construire sa table de rappel ?

 Pour construire une table de rappel, il faut suivre trois étapes.

Étape 1

La première étape consiste à convertir les chiffres allant de 0 à 9 en lettres.

  0. s,c,z

  1. t,d
  2. n
  3. m
  4. r
  5. l
  6. j,g,ch
  7. q,gu,cu
  8. f,v
  9. b,p

Voici les astuces pour vous aider à mémoriser cette liste :

  1. le s et le c ont une prononciation proche de z qui est la première lettre de zéro.
  2. le t et d possède chacun un trait vertical.
  3. le n possède deux traits verticaux.
  4. le m possède trois traits verticaux.
  5. le r est la quatrième lettre du mot quart
  6. le L en majuscule fait penser à une main ouverte qui est composé de cinq doigts avec le pouce et l’index qui forment un L.
  7. le j est le miroir de six.
  8. le k représente deux 7 horizontaux symétriques.
  9. le f écrit à la main possède deux boucles comme le huit.
  10. le b et p sont les miroirs de neuf.

Étape 2

Maintenant que les chiffres ont été convertis en lettres, la deuxième étape consiste à associer un mot à chaque chiffre ou nombre allant de 0 à 99.

Par exemple, je souhaite associer un mot au chiffre 5.

Le 5 correspond à la lettre L, je vais donc prendre un mot qui commence par l, cela peut être par exemple lit, long ou loup, il faut que ça soit un mot où l’on ne doit pas entendre les autres lettres qui symbolisent les autres chiffres.

Un autre exemple avec le chiffre 23, le 2 représente N et le 3 M, je dois donc trouver un mot qui contient ces deux lettres, cela peut être nami (personnage) ou Nîmes.

Pour mettre en place votre propre table de rappel, commencez par construire vos 10 premiers mots. Une fois que vous les avez bien mémorisés, faites les 10 suivants, et ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez vos 100 mots.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  La Performance en Entreprise : une Histoire d'Humanité ?

Personnellement, je ne vous conseille pas de tout construire en un coup, allez-y petit à petit.

Vous pouvez utiliser le palais mental pour mémoriser votre liste et la révision espacée pour réviser votre table de rappel.

Voici un exemple de table de rappel :

Seau
1
2 Nez
3 Mât
4 Riz
5 Lit
6 Jeu
7 Camp
8 Feu
9 Bat
10 Tissu
11 Dinde
12 Diner
13 Dame
14 Tour
15 Taule
16 Douche
17 Tank
18 Duvet
19 Taupe
20 Nasa
21 Natte
22 Nana
23 Nami (personnage)
24 Nord
25 Nil
26 Niji (personnage)
27 Nokia
28 Navet
29 Nappe
30 Masse
31 Mythe
32 Manne
33 Mama
34 Mer
35 Milan
36 Mage
37 Mooc
38 Mauve
39 Map
40 Rose
41 Rite
42 Reine
43 Rame
44 Rare
45 Rôle
46 Rouge
47 Roc
48 Rêve
49 Râper
50 Lasso
51 Latte
52 Lune
53 Lame
54 Lard
55 Lol
56 Loge
57 Loki
58 Lave
59 Lapin
60 Chasse
61 Chaton
62 Chaine
63 Gym
64 Char
65 Gilet
66 Jauge
67 Jack
68 Chauffer
69 Japon
70 Caisse
71 Couteau
72 Cône
73 Camion
74 Cour
75 Colle
76 Quiche
77 Coq
78 Café
79 Cape
80 Face
81 Fête
82 Faune
83 Femme
84 Four
85 Foule
86 Vache
87 Faq
88 Fauve
89 Vape
90 Base (militaire)
91 Patte
92 Panneau
93 Pomme
94 Bar
95 Balle
96 Page
97 Baki (personnage)
98 Baffe
99 Pompe

 Comment utiliser votre table de rappel ?

 Comme expliqué plus haut, vous pourrez mémoriser tout type d’information grâce à la table de rappel : des nombres, des informations de culture générale, des listes de courses…

Nous allons voir à travers trois exemples que la table de rappel peut être utilisée de plusieurs manières.

Exemple 1

Imaginons que je souhaite mémoriser le nombre 06971454941.

Je vais convertir chaque numéro en lettre et en faire une phrase.

0 (c) 6 (j) 9 (b) 7 (c) 1 (t) 4 (r) 5 (l) 4 (r) 9 (p) 4 (r)1 (t).

Je construis une phrase et j’obtiens « Ce jouet est beaucoup trop lourd à porter ».

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Deux applications des nombres-formes à l'éducation et au monde du travail

Exemple 2

Dans certains cas, il se peut que construire une phrase devienne compliqué, voire que ce ne soit pas possible d’en faire une pour mémoriser les chiffres.

Reprenons le nombre du 1er exemple 06971454941.

Si je n’arrive pas à faire une phrase, alors je vais convertir chaque chiffre par le mot-clé qui lui correspond dans ma table de rappel.

Pour me faciliter la tâche, je vais regrouper les chiffres par deux – à l’exception du zéro.

0 (seau) 69 (japon) 71 (couteau) 45 (rôle) 49 (râper) 41 (rite).

Je construis ensuite une histoire où j’associe les éléments entre-eux, ce qui me donne : « Un homme porte un seau au japon et le taille avec son couteau pour jouer le rôle d’un cuistot qui doit râper pour un rite religieux »

Plus l’histoire est farfelue, plus la mémorisation sera ancrée dans la mémoire.

Exemple 3

Dans ce dernier exemple, je veux mémoriser une liste d’achats.

La liste comprend :

  • Une ampoule
  • Une pelle
  • Un chou-fleur
  • Une tasse
  • Une cuillère
  • Un bol
  • Une tondeuse
  • Un sac
  • Une sauce blanche
  • Une mayonnaise

Je vais utiliser mes chiffres/mots-clés allant de 0 à 9 pour mémoriser la liste.

J’obtiens :

  • Un seau rempli d’ampoule.
  • Une pelle utilisé pour enterrer des dés.
  • Un homme qui éternue fait sortir des choux-fleurs de son nez.
  • Le mât d’un bateau ressemble à une tasse.
  • Une cuillère géante remplit de riz.
  • Un lit ayant la forme d’un bol.
  • Un jardinier tond le jardin et le transforme en plateau d’échec.
  • Un camp qui a la forme d’un sac de luxe.
  • Une sauce blanche prend feu.
  • Un bat est enduit de mayonnaise.

Conclusion

La table de rappel va vous permettre de mémoriser énormément d’information, son utilisation est multiple, vous pourrez l’utiliser pour différentes situations.

Vous pourrez vous inspirer de la table de rappel citée plus-haut pour construire le vôtre.

Il est possible d’étendre sa table de rappel au-delà de 100, certains vont jusqu’à 200, 500 voire 1000. Mais ce n’est pas obligatoire, avoir une liste de 0 à 99 est largement suffisant !

J’espère que cet article vous aura plu et que cette technique vous aidera à mieux mémoriser 😊

Nicolas du blog mémoire d’excellence.

Image :

Geekamac

  •  
  •  
  •  
  •