Je vous propose aujourd’hui de prendre un nouvel exemple de l’utilisation du Palais Mental.

Vous retrouverez par ailleurs le podcast de cette vidéo au début de l’article, et la transcription ci-dessous.

Très court rappel si vous découvrez le palais mental aujourd’hui :

C’est une des techniques de mémorisation les plus anciennes et les plus efficaces pour retenir facilement des informations de manière très ludique. Que ce soit pour préparer des oraux, une présentation devant un auditoire plus ou moins important ou pour retenir facilement dans le cadre de l’apprentissage.

Dans de précédentes vidéos je vous ai expliqué ce qu’était le palais mental en détail et j’ai pris un exemple de l’utilisation que j’en ai fait dans le cadre professionnel pour préparer une intervention sur le e-commerce devant un auditoire d’environ 200  personnes.

Pour compléter ce premier exemple, j’ai choisi de vous en partager un second dans un domaine complètement différent : le domaine juridique.

Comment utiliser le Palais Mental pour préparer et retenir une plaidoirie ?

J’ai appliqué la technique du Palais Mental pour retenir l’une des plaidoiries du procès Kerviel. Pour cela, je l’ai décomposé pour en retenir les grandes étapes.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les associations d'idées

La première partie interpellait le Président du tribunal et l’audience. Dans la première étape qui est de définir un endroit où stocker les informations, j’ai choisis l’une des maisons de mon enfance. J’y ai imaginé le président du tribunal sur le pas de la porte, habillé en robe et droit sur une estrade qui tressaillait car il se trouvé interpellé vigoureusement par quelqu’un en face de lui.

Il y avait ensuite une quinzaine de lignes du discours où l’avocat interpellait sur la nécessité de faire preuve de bon sens dans le procès. Pour cette étape, dans le hall derrière la porte d’entrée je me suis représenté le bon sens comme étant des panneaux de signalisation qui indiquaient des directions dans tous les sens.

Dans une troisième partie de cette plaidoirie, il y avait un passage “à charge” contre la société générale. J’ai imaginé dans les cabinets qui se trouvaient à gauche de l’entrée, un très gros logo société générale cubique qui tournait, ce qui me permettait de me rappelait facilement le sujet de ce passage.

Il y avait ensuite tout un passage, d’après l’avocat, dont la société générale, pendant la crise des Subprimes avait explosé, coulé à cause des risques inconsidérés qu’elle avait pris. Et ce passage utilisait notamment le mot “fleuron”. Pour me rappeler de cela, j’ai placé dans la baignoire de la salle de bain, un bateau qui d’un coup explosait.

Venait ensuite un passage sûr sur la manière dont l’avocat en question défendez Jérôme Kerviel et pourquoi. J’imaginais donc dans le 4e endroit de mon Palais Mental qui était une chambre, cet avocat en robe d’avocat se tenir devant Jérôme Kerviel brandissant une épée de chevalier dans une main et l’autre qui se dressait devant l’accusé de manière protectrice.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment retenir facilement des listes grâce aux nombres-formes

J’espère que vous voyez la manière dont on peut traduire en concepts les éléments d’un discours ou d’une présentation pour ensuite les placer dans son palais mental.

Je vous rappelle les trois étapes de manière synthétique :

  • Se créer un palais mental, imaginer l’endroit où stocker les informations et le chemin concret à parcourir dans ce palais
  • Pour chaque élément à retenir, se construire une représentation mentale précise
  • Placer cette représentation mentale à l’emplacement du palais mental choisit

Si cette vidéo vous a plu je vous propose de vous abonner à la chaine Youtube en cliquant ici, et de laisser un commentaire en dessous de l’article pour me dire ce que ce que vous en avez pensé.
Enfin, vous pouvez télécharger l’ebook que je vous offre gratuitement pour développer vos compétences et vos performances en cliquant ici.

Merci et à bientôt pour une nouvelle vidéo !

 

  •  
  •  
  •  
  •