Dans cet article, vous découvrirez en quoi les associations d’idées constituent un levier formidable, simple et ludique d’optimisation de notre mémoire.


Quel est le lien entre le lien entre la mémoire et les associations d’idées ?

Il est simple, l’association d’idée est au cœur de la capacité de mémorisation de notre cerveau : notre cerveau fonctionne par association.

L’association entre la publicité pour une marque de lait que je vois en passant devant un abribus, et le fait que je dois faire les courses ce soir. Les premières paroles d’une chanson que j’entends à la radio, grâce auxquelles je peux réciter l’ensemble des paroles, alors que je n’aurais pas su par où commencer.

L’association d’idée utilisée dans les processus d’apprentissage ou de mémoire, c’est le fait de créer une clé d’accès à un savoir, un souvenir plus large, plus grand. C’est le moyen efficace, simple et ludique à la fois d’augmenter et d’optimiser son “espace de stockage” et sa “mémoire vive”. Ces techniques ont malheureusement été mises de côté depuis quelques siècles maintenant, nous privant de moyens efficaces d’apprendre & de retenir – notamment dans le parcours scolaire.

Le sujet est vaste est demandera de nombreux articles, sur les principes, puis surtout les applications dans le mode professionnel, et éducatif.

Mais mieux vaut une courte démonstration qu’un long discours pour vous prouver la puissance et l’intérêt de ces techniques.

Essayez de retenir les 10 mots suivants en moins d’une minute

Téléphone - MémorisationArbre- MémorisationVoiture - MémorisationBrosse à dent - MémorisationJumelles- Mémorisation Veste - Mémorisation Cône - Mémorisation Chaussure - Mémorisation Train - Mémorisation Pain au chocolat - Mémorisation

Quel est votre score ? Par ailleurs, êtes-vous capable de vous rappeler les mots dans l’ordre exact où ils étaient affichés ?

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les associations d'idées

Si c’est le cas bravo, mais il est probable que vous ayez oublié certains mots, ou leur ordre précis de présentation.

La première technique – la plus facile– de mémorisation en utilisant l’association d’idée est simple : nous allons nous raconter une histoire.

Après-tout, c’est le mode de mémorisation le plus utilisé depuis plusieurs millénaires, tombé en désuétude avec l’invention de l’écriture : pourquoi recourir à des techniques de mémorisation sophistiquées, quand le papier s’en charge pour nous ?

Le principe de cette technique est simple : nous raconter une histoire contenant les différents mots nous permet de les retenir beaucoup facilement  car nous leur donnons du sens – parfois (très) farfelu – et un contexte. Par ailleurs, l’avantage est que nous nous souvenons de l’ordre dans lequel les mots sont présentés. Enfin, plus l’histoire est excentrique, plus elle fait appel à l’imagination et à l’ensemble des sens, plus elle facilement retenue. Par exemple, imaginer les objets dans des tailles disproportionnées, des couleurs originales, dans des positions impossibles ou produisant des bruits incongrus accroît la capacité de mémorisation.

En l’occurrence, je pourrais imaginer un énorme téléphone jaune qui sonne, dont je décroche le combiné et suis alors surpris de me retrouver avec un arbre dans la main, que je lance à distance et qui vient écraser une voiture, dont sort une personne en train de se brosser les dents. Cette personne sort des jumelles argentées, qui lui permettent d’observer un homme portant une veste étriquée. Cet homme retire sa veste et la pose sur un cône orange très grand, d’où est expulsée une chaussure noire par l’ouverture du haut. Cette chaussure retombe sur la tête d’une femme qui se trouve sur le toit d’un train, et qui était en train de manger un pain au chocolat.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mettre en pratique le Palais Mental

A votre tour d’essayer : racontez-vous une histoire en moins d’une minute, et comparez votre capacité de mémorisation avec l’exercice précédent.

Alors, quel est le résultat ?

Si vous n’êtes pas convaincu(e) ou si vous voulez aller plus loin, essayez avec une liste de mots plus conséquente, par exemple les 20 mots ci-dessous :

  1. Tomate
  2. Ordinateur
  3. Fleur
  4. Maison
  5. Chaise
  6. Eléphant
  7. Chaussette
  8. Moto
  9. Verre
  10. Avion
  11. Pinceau
  12. Piano
  13. Cigarette
  14. Télévision
  15. Bouteille
  16. Mer
  17. Momie
  18. Salopette
  19. Perroquet
  20. Ampoule

Quel est le résultat ?

Au-delà de l’aspect ludique, quel est l’intérêt de cette technique me direz-vous?  D’une part, et ce n’est pas rien, elle nous donne l’occasion de briller en société. Ensuite, elle permet de se (re)découvrir des capacités créatives insoupçonnées et de s’amuser tout en s’étonnant de nos capacités de mémorisation. Enfin, elle sert à retenir, nous le verrons, des choses aussi variées que des listes de courses, des agendas de réunions ou – pour les étudiants – des plans de cours ; mais elle constitue surtout une porte d’entrée vers des techniques plus sophistiquées, qui permettent d’exploiter pleinement notre potentiel.

To be continued …

PS : N’hésitez pas à poster vos commentaires sur l’articles, vos retours & impressions sur les tests qui y sont  présentés, et les sujets que vous souhaiteriez approfondir.

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 18
    Partages