Dans cet article, vous découvrirez une technique ludique qui vous permettra d’élaborer de nouveaux comportements en fonction de vos objectifs, et de les intégrer pour pouvoir les mettre en œuvre facilement.


J’ai souhaité vous partager dans cet article une technique que nous utilisons régulièrement en accompagnement lorsque la personne accompagnée souhaite se comporter de manière différente, nouvelle, et que cette manière d’agir n’est pas (encore) installée chez elle.

Vous pouvez tout à fait utiliser également cette technique en autonomie pour enrichir votre palette de comportements de nouvelles options.

Comment ?

1 : Définir son objectif

Dans un premier temps, il est important de définir ce que vous voulez précisément. Quelle est la situation problématique que vous souhaitez transformer, et l’objectif que vous souhaitez atteindre. Pour cela, je vous invite à écouter le podcast dédié à la définition d’objectif ici.

Lorsque vous avez précisé le comportement que vous souhaitez intégrer, il est temps de passer à l’étape suivante…

2 : Aller au cinéma

Vous allez ensuite imaginer en face de vous un écran de cinéma.  Et, comme dans une salle de cinéma, prenez le temps de vous installer confortablement dans votre siège.

Sur l’écran, vous allez projeter un autre vous-même. Prenez le temps de vous représenter ce double, en face de vous. Il n’est pas important qu’il vous ressemble trait pour trait ou qu’il soit complètement net, mais simplement que vous sachiez que c’est vous que vous êtes en train de regarder.

C’est cet autre vous-même qui va intégrer et pratiquer le nouveau comportement souhaité.

Choisissez une situation où ce nouveau comportement revêtira toute son importance et son utilité. Décrivez l’environnement, le contexte : où cela se passe, à quel moment de la journée, qu’y-a-t-il autour de votre double sur l’écran ? Quelles sont les couleurs ? Est-il seul ou y-a-t-il d’autres personnes ? Quel est l’environnement sonore, y-a-t-il des voix, des bruits ?

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment appliquer l'ancrage pour changer une situation ou un comportement : l'exemple de la confiance en soi

3 : Démarrer le film

Regardez la situation se dérouler sur l’écran de cinéma. Observez comment votre double met en place le comportement souhaité, et décrivez ce qu’il se passe. Que fait votre double ? Quelle est son attitude, quelle est sa posture, comment sont les traits de son visage ? Que dit-il ? Quel est le ton de sa voix, quel est son rythme ? Prenez le temps d’observer tout cela. Puis, devinez ce que votre double est en train de se dire à lui-même, lorsqu’il fait ce qu’il est en train de faire et qu’il dit ce qu’il est en train de dire. Imaginez également ce qu’il doit ressentir comme émotions et sensations. Enfin, demandez-vous ce qui est important pour lui dans ce qu’il fait : en quoi mettre en œuvre ce comportement contribue à un objectif important pour lui ?

A chaque instant, rappelez-vous que vous pouvez modifier le film, ajuster ce que fait et dit votre double sur l’écran pour que cela corresponde exactement à ce que vous souhaitez atteindre. Vous pouvez à tout moment ajouter, retirer ou modifier des éléments du film.

4 : Entrer dans le film

Lorsque le film vous satisfait tout à fait, et que le comportement mis en place par votre double sur l’écran correspond à votre attente, il est alors temps de devenir votre double. Vivez la situation à la première personne : faites sortir la situation de l’écran, ou au contraire plongez dans l’’écran.

Formulez à nouveau ce que vous avez observé plus tôt, cette fois-ci à la première personne. Ce que vous faites, votre posture, les traits de votre visage ; votre voix, sa tonalité et son rythme, tandis que vous êtes en train de dire ce qui est pertinent dans la situation concernée. Et, tout en étant attentif à tout cela, remarquez ce que vous ressentez, quelles sont vos sensations (par exemple votre respiration, votre rythme cardiaque, les sensations dans votre tête, votre poitrine, votre ventre, vos bras et vos jambes…) et vos émotions.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ancrer le sentiment de confiance pour y faire appel facilement lorsque vous en avez besoin

Continuez à vivre la situation à la première personne, et apportez toutes les modifications nécessaires jusqu’à ce que cela corresponde exactement à ce que vous voulez. Soyez particulièrement attentif à votre ressenti pour être sûr que c’est OK pour vous.

Enfin, choisissez un “déclencheur” de ce nouveau comportement : quelque chose de simple, de facile à réaliser qui vous fera vous dire et ressentir que vous mettez en place ce nouveau comportement. Cela peut être quelque chose d’infime, comme une respiration, ou un geste de la main. Prenez le temps de trouver ce qui vous correspond, puis réalisez ce “déclencheur” et imaginez un moment, dans un futur proche, où vous pourriez le réaliser. Prenez à nouveau quelques instants, en fermant les yeux si vous le souhaitez, pour vous projeter dans ce moment, et faites-le.

5 : Prendre un abonnement cinéma

Déterminez 3 à 4 autres situations dans lesquelles vous souhaitez mettre en œuvre votre nouveau comportement. Imaginez les films correspondants, et reproduisez les étapes 3 et 4.

Tester un autre cinéma

Lorsque vous avez visionné et intégré 4 à 5 films où se joue votre nouveau comportement, je vous propose d’imaginer un autre écran de cinéma, sur lequel va se dérouler une situation future où vous aurez besoin de ce nouveau comportement – probablement la prochaine fois.

Projetez le film sur l’écran, laissez-le se dérouler et observez ce qui sera différent à présent.

A vous de jouer !

Je vous souhaite de bonnes séances Smile

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 11
    Partages