Suivez étape par étape une séance d’hypnose filmée en directe

Je vous propose de vivre en direct une séance d’hypnose filmée, que j’ai réalisée avec un client, Cédric. L’hypnose est un outil de développement personnel très efficace et les séances avec un thérapeute ne ressemblent en rien avec l’hypnose spectacle connu du grand public ! Ainsi avec cet article et ces six vidéos vous pourrez voir concrètement comment se déroulent les grandes étapes d’une session d’hypnose. Comment l’hypnotiseur pratique concrètement et surtout ce qu’on peut en retirer. Je vous livre en parallèle de la séance filmée, mes commentaires et mon analyse. Je tiens particulièrement à remercier Cédric qui a accepté de se prêter au jeu afin que la cession complète d’accompagnement soit filmée.

Hypnose et développement personnel : un outil simple et efficace

L’hypnose, comme vous allez le découvrir, est un outil simple et efficace de développement personnel. Avant de commencer la séance d’hypnose filmée, je vous propose un petit rappel des 5 grandes étapes d’une séance d’hypnose :

  • L’entretien préalable appelé anamnèse
  • L’induction
  • L’approfondissement
  • La technique d’hypnose à proprement parler
  • Le retour ou la sortie de transe

Si vous souhaitez en savoir plus sur chacune des étapes, je vous conseille de lire l’article : Les 5 Étapes d’une Séance d’Hypnose.

L’entretien préalable : première étape de la séance d’hypnose

L’entretien ou anamnèse est une étape importante lors d’une séance d’hypnose pour que le travail fasse ensuite effet et que le changement se mette en place. Pour bien la comprendre et vous l’illustrer, vous pouvez visionner deux vidéos autour desquelles je vous livre mon analyse détaillée.

Énoncer la situation limitante

Dans cette vidéo, vous allez voir la première partie de l’entretien initial. La partie où nous discutons et durant laquelle Cédric me parle de la situation problématique ou limitante qu’il veut changer et sur laquelle il veut travailler.

Je vous propose en quelques phrases, le résumé de cette séance auquel j’adjoins mes explications.

La situation limitante de Cédric est : “ Je traîne trop au lit” – “Je n’ai pas la motivation de me sortir du lit, alors que j’ai assez dormi”

Son objectif s’avère être : “Au réveil, je veux me lever tout de suite”.

Au travers de cette discussion, je vais obtenir de nombreux détails sur la situation problématique de Cédric grâce à un exemple qu’il m’a donné, en l’occurrence le matin même. Je vais me focaliser sur cet exemple afin d’avoir les étapes détaillées du comportement sur lequel il veut agir pour ensuite identifier une stratégie que je vais appliquer lors de la séance d’hypnose. De quel côté dort-il ? À quelle heure sonne son réveil ? Où est situé ce réveil et quels gestes fait-il précisément pour l’éteindre ? Quel bruit fait ce réveil ?

Je vais lui demander ce qu’il ressent, ce qu’il se dit à chaque étape de cette situation pour préciser l’expérience sensorielle de chacune d’elle. Toujours en discutant avec lui, je vais reformuler les mots, les gestes et les sensations qu’il me décrit pour identifier les “déclencheurs” c’est-à-dire les étapes les plus structurantes du comportement ou de la situation problématique.

Définir précisément l’objectif

Continuons notre session d’hypnose avec Cédric, avec le recueil d’informations. Dans cette deuxième partie de l’entretien, nous allons creuser de manière un peu plus précise l’objectif de Cédric.

Lors de la première partie de l’entretien, j’avais demandé à Cédric de nombreux détails dans la situation problématique. Des détails sur les gestes qu’il faisaient, ce qu’il ressentait, ce qu’il se disait dans cette situation. Son problème étant de ne pas réussir à se lever tout de suite.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'hypnose pour se (re)construire ?

Au fil de la discussion, nous en arrivons à l’élément “déclencheur” de l’action de se lever : “ Je n’ai plus le choix”. Là encore, je lui demande de m’exprimer son ressenti, l’état physique et mental lui permettant de finalement se lever. Cédric avait évoqué le fait que, pendant qu’il traînait au lit, dans sa tête, il faisait sa To Do list des affaires qu’il avait à préparer pour partir travailler. On repère ici une utilité du comportement problématique à intégrer dans la solution.

Enfin, lorsqu’il arrive à se lever, je cherche à comprendre “l’état désiré”. Que ressent-il précisément quand il a enfin atteint son objectif ?

Durant cette étape de recueil d’informations, on va essayer de comprendre précisément ce que souhaite atteindre le patient comme état et comprendre vraiment comment il fonctionne. On ne va pas parler de bien-être ou d’énergie de manière abstraite, mais on va comprendre ce que ça veut dire pour lui dans son mode de fonctionnement. Derrière ces mots de bien-être, d’énergie on va chercher les sensations et comment cela se traduit pour le client.

Début de l’hypnose : l’induction

Dans cette troisième vidéo, nous allons entrer dans le protocole d’hypnose à proprement parler, en commençant par la première étape qui est l’induction. Vous allez voir que dans cette induction, j’amène progressivement Cédric à entrer en état d’hypnose.

J’amène progressivement Cédric à entrer en état d’hypnose en l’aidant à se focaliser sur un tableau qui était en face de nous. Grâce à cela, je l’aide à se construire un monde intérieur, un film intérieur, dans lequel il pénètre complètement et qui lui permet d’entrer tout simplement en état d’hypnose.

Je m’assure d’abord que Cédric soit confortablement installé et je lui propose d’utiliser le tableau blanc en face de nous qu’il est justement en train de regarder.

Ensuite, je l’informe que tout au long de la séance, il peut modifier tous les mots ou les expressions que j’utilise et les remplacer par sa propre expérience si cela lui correspond davantage. Je l’invite donc à regarder de manière générale le tableau et le dessin qu’il comporte et à se focaliser davantage sur un détail de son choix. Puis je lui demande de fixer ce point tout en écoutant ma voix et en se concentrant sur sa respiration. Je l’invite à en imaginer l’odeur, les couleurs, le son, etc.

J’approfondis en lui demandant de vivre ce décor intérieur sur le rythme de sa respiration comme s’il entrait dans ce tableau. Il peut, si cela le met plus à l’aise et le détends davantage, fermer les yeux.

Puis, je fais ce qu’on appelle “ratifier” : j’observe les signes d’hypnose afin de les renforcer.

Cette manière de rentrer en hypnose en est une partie tant d’autres car il faut s’adapter au contexte dans lequel on se trouve mais également à la personne en face de nous pour construire une rampe d’accès qui corresponde à la personne accompagnée.

L’hypnose se poursuit par l’approfondissement

Nous allons nous intéresser à l’étape de l’approfondissement. Cette étape permet en fait d’allonger la rampe d’accès à l’hypnose, d’ancrer des sensations de détente et de bien-être.

Tous ces éléments vont former le cadre au sein duquel va ensuite se mettre en place le changement et le travail d’hypnose. Pour cela, je vais utiliser une information que m’a donnée Cédric durant le recueil d’informations. Il m’a décrit une sensation de bien-être lorsqu’il avait éteint son réveil et qu’il sentait que son corps s’enfoncer en quelque sorte dans le matelas. Plus particulièrement le côté, car il dort dans cette position.

Durant l’approfondissement, je lui demande donc de continuer à observer ce décor intérieur qu’il a créé durant l’étape d’induction. Puis, je l’avertis que je vais poser ma main sur son épaule et qu’à ce moment là il peut plonger plus profondément dans cet état de détente intérieure.

Je lui fais savoir que dans cet état de bien-être intérieur, il donne accès à une partie de lui plus inconsciente qui peut démarrer le changement. Avec cette première partie de l’étape de l’approfondissement, je vais, peu à peu, amener Cédric au démarrage de la technique de changement.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 5 Étapes d'une Séance d'Hypnose⎪Je vous explique tout

Au cœur de l’hypnose : la technique de changement

Nous allons attaquer “le cœur” de la séance d’hypnose à proprement parler, c’est-à-dire la technique de changement qui est mise en place.

Tout en gardant cette sensation de bien-être et de détente, je me sers des éléments qu’il m’a donné dans le recueil d’informations à savoir la sonnerie de son réveil, la position dans laquelle il se lève pour lui faire revivre sa situation limitante.

Puis, au moment du réveil, je vais faire appel à l’inconscient afin de reconfigurer, de reprogrammer cette situation limitante pour lui. Cédric avait évoqué le fait que pendant ce temps où “il traîne” au lit, il préparait mentalement sa To Do List de la journée. Je prends donc soin d’intégrer l’utilité de l’ancien comportement dans la “reprogrammation” de la situation.

J’utilise également des suggestions post hypnotiques, et précise que l’inconscient peut réajuster, à convenance dans les jours et les semaines à venir, ce comportement.

Vous constatez ici l’importance du recueil d’informations pour comprendre le fonctionnement de la personne dans la problématique mais également dans l’objectif à atteindre pour que s’opère le changement.

Bien entendu, selon les cas et les problématiques abordées par le client ; le travail de changement peut nécessiter plusieurs séances.

Fin de la séance d’hypnose : la sortie de transe

Je vous propose de terminer la séance d’hypnose avec la dernière étape : la sortie de transe.

Dans cette dernière étape de la séance d’hypnose, je vais peu à peu ramener Cédric à un état de conscience normal afin qu’il puisse reprendre ses activités et le cours de sa journée avec énergie et bien-être. Je vais au préalable utiliser les mouvements inconscients, en demandant à l’inconscient de Cédric de faire un signe avec l’index pour me faire savoir qu’il a compris que dorénavant les choses étaient un peu différentes.

Ce que vous avez pu voir ici est un accompagnement progressif extrêmement important parce qu’une fois que la personne a fait ce travail sous hypnose, qu’elle est allée dans cet état assez profond et qu’elle a finalement réalisé ce travail de changement :

  • d’une part, il faut laisser le temps au changement de se mettre en place, de bien s’ancrer chez la personne ;
  • d’autre part, il faut laisser le temps à la personne de revenir progressivement dans un état de conscience normal.

Le travail du coach, du thérapeute est d’accompagner ce processus en faisant en sorte que tout en revenant à l’état de conscience normal, les changements, le travail et la technique continuent de s’ancrer, de s’installer. Il est également important d’expliquer, en même temps que ce retour à la normale, que le changement s’est mis en place et se met en place.

Si vous souhaitez vous aussi, comme Cédric, être accompagné pour avancer dans votre vie personnelle ou professionnelle, je vous propose des séances de coaching. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Si cette série de vidéos vous a plu, je vous propose de vous abonner à la chaine Youtube en cliquant ici, et de laisser un commentaire en dessous de l’article pour me dire ce que vous en avez pensé.
Enfin, vous pouvez télécharger l’ebook que je vous offre gratuitement pour développer vos compétences et vos performances en cliquant ici.

Merci et à bientôt !

  •  
  •  
  •  
  •