Une deadline approche. Vous devez mobiliser une énergie créatrice et rester focus sur votre tâche pour tenir vos engagements, mais manque de bol, vous ressentez une énergie lourde qui vous tire vers le bas. Vous vous surprenez à bâiller, vous êtes lent et vous avez du mal à vous concentrer. Ne cherchez plus, la fatigue s’est emparée de vous. Alors, comment se motiver quand on est fatigué ? Comment atteindre ses objectifs alors qu’on ne pense qu’à une seule chose, dormir ! Dans cet article, on vous propose de faire un état des lieux de la fatigue et on vous partage 5 astuces concrètes pour lutter contre l’appel de l’oreiller et gagner en productivité.

Qu’est-ce que la fatigue ?

On est tous à un moment donné fatigué, que ce soit après une longue journée de boulot, après une soirée arrosée ou parce que l’on intériorise quelque chose qui prend notre énergie. Mais l’état de fatigue peut aussi se transformer en un épuisement. Dans ce cas, cela traduit un problème de santé qui peut avoir de lourdes conséquences.

Alors comment caractérise-t-on la fatigue ? Selon le CCHST (le centre canadien d’hygiène et de sécurité du travail), la fatigue est avant tout une sensation d’usure du corps qui se manifeste par un signe physique ou psychique. D’ailleurs, on distingue 2 types de fatigue :

  • La fatigue aiguë: elle est plutôt ponctuelle et apparaît souvent après une période intense. Ses effets sont de courte durée et le repos suffit à un regain d’énergie.
  • La fatigue chronique: elle est le résultat d’effets constants et graves qui petit à petit dégrade l’état de santé général. On la caractérise comme un syndrome.

Les signes de la fatigue

 Voici quelques signes qui peuvent vous montrer que vous êtes H.S :

  • mal de tête ;
  • somnolence
  • perte d’appétit ;
  • démotivation ;
  • lassitude ;
  • irritabilité ;
  • baisse de concentration ;
  • erreurs de jugement ;
  • étourdissement ;
  • etc

Nous ne sommes ni psychologues ni médecins. Cet article ne doit pas être considéré comme un avis médical. Toute question médicale doit être posée à un médecin.

Identifier les sources de la fatigue

Pour répondre à la question comment se motiver quand on est fatigué, il faut premièrement comprendre l’origine de votre baisse d’énergie. En vous posant les questions suivantes, vous pourrez plus facilement la « catégoriser » et donc la comprendre. Cette prise de conscience vous permettra de mettre en place des actions plus facilement et plus rapidement.

Quel est mon niveau de fatigue ?

Une simple baisse d’énergie parce que vous n’avez pas assez dormi ou au contraire une fatigue foudroyante qui vous fait mettre le pied à terre ? Le niveau d’énergie est un bon indicateur, il permet d’évaluer la gravité du phénomène. Il vous permettra aussi de comprendre les effets associés.

Quels sont les impacts de mon état de fatigue ?

Qu’est-ce que votre fatigue vous empêche de faire ? A-t-elle des incidences sur votre santé ou elle vous limite seulement dans la réalisation d’une tâche ponctuelle ? En évaluant les conséquences de la fatigue sur votre vie, vous pourrez vous apercevoir de la place qu’elle prend, et donc de son impact.

Y a-t-il un évènement associé à ma basse énergie ?

La fatigue est un symptôme ou une alarme. C’est le reflet physique d’un déséquilibre à l’intérieur de vous. Un coup de mou brutal peut provenir d’un évènement qui vous est arrivé. Essayez alors de faire le lien entre ce qu’il se passe dans votre vie et votre état émotionnel. Vous y trouverez sûrement des réponses !

Le lien entre la fatigue et la productivité

Maintenant que vous avez compris comment identifier votre fatigue, faisons place à la productivité, car, entendons-nous, si vous êtes sur les rotules, vous aurez du mal à vous motiver pour quoi que ce soit, ce qui naturellement impactera vos résultats.  Mais savez-vous pourquoi ? Revenons sur les bancs de l’école.

Les neurotransmetteurs sont des substances chimiques qui assurent la bonne communication entre les neurones du cerveau. Leur bon fonctionnement permet un équilibre du système neuronal. Sauf que lorsque l’on est fatigué, le niveau de certains neurotransmetteurs comme la dopamine et de noradrénaline baisse, avec comme effets, une perte d’énergie et de motivation.

La motivation se définit justement comme le déploiement d’une énergie, alors quand celle-ci est altérée, elle impacte naturellement le processus d’action. Résultat ? On préfère rester sous la couette que de grimper l’Everest !

5 astuces pour se motiver quand on est fatigué

Vous savez quoi ? Ce n’est pas dans un état de fatigue que vous serez productif. Alors, autant mettre en place des actions pour augmenter votre niveau d’énergie. C’est ce que nous vous proposons avec ces 5 astuces.

1/ Résister à l’appel du lit

Se motiver quand on est fatigué

On l’a tous expérimenté : quand survient un coup de mou, on se rue dans le lit pour « se reposer », mais on se rend compte que 3 heures après, on y est toujours et qu’on a perdu toute envie d’entreprendre. Si vous sentez une baisse d’énergie, il est important de s’écouter, car c’est le signe qu’il faut s’arrêter un moment et se reposer. Toutefois, il faut éviter de recréer les conditions du coucher, au risque de perdre votre motivation. En effet, votre cerveau peut penser qu’il entame un nouveau cycle de sommeil, ce qui peut vous plonger dans une sorte de latence.

2/ Adopter une bonne hygiène de vie pour éviter la fatigue

Vous souhaitez être au top de votre forme pour atteindre vos résultats ? Alors, évitez tout simplement d’être fatigué. Pour cela, rien de mieux que de prendre soin de soi, de son corps et de son cerveau au travers d’une bonne hygiène de vie. Par conséquent, veillez à :

  • dormir suffisamment ;
  • vous hydrater ;
  • vous nourrir avec des aliments vitalisant.

Prenez l’exemple d’un sportif de haut niveau. Pensez-vous que son quotidien est rythmé par une alimentation dénutrie et une hygiène de vie bancale ? La réponse est non. Le cadre de vie d’un athlète est réfléchi de manière à ce qu’il ait un niveau d’énergie suffisant pour être performant. La manière de s’alimenter, les pensées positives, la visualisation, le sommeil, etc. Toutes ces caractéristiques sont fondamentales dans le processus de motivation, et de réussite.

3/ Faire des pauses

Dans une journée, la pause est primordiale pour se remotiver et lutter contre un état de fatigue. Rappelons-le, un signe de fatigue est là pour vous dire « écoute-toi, et fais une pause ». S’arrêter un moment dans une tâche revient à dire à son corps « OK, j’ai entendu ton message ».

D’ailleurs, un docteur en psychologie cognitive et neuropsychologue, Cyril Couffe a démontré au travers d’une étude que la pause décrite comme un état « d’errance mentale » est bénéfique au regain d’énergie, à la disponibilité et à la concentration. Il met l’accent sur l’état de rêverie. Pour ce docteur, prendre une pause, c’est s’accorder un moment de déconnexion totale où on laisse l’esprit divaguer, contempler, etc.

4/ Bouger

Autre astuce pour se motiver quand on est fatigué : le mouvement. Charles Dikens arpentait la ville de Londres pendant près de 3 heures par jour. Alors, pas besoin d’aller courir un marathon, mais prendre l’air 5 minutes vous permettra de vaincre votre fatigue passagère.

En effet, sortir de son cadre habituel marque une rupture. En allant marcher dehors, vous allez oxygéner vos cellules, leur redonnant un nouveau souffle pour ré attaquer de plus belle. Mais vous pouvez tout aussi bien faire quelques exercices depuis votre bureau comme des étirements ou 2/3 postures de Yoga.

D’ailleurs, en entreprise, une nouvelle tendance émergente met en lumière les bienfaits de la marche sur les pensées, le niveau d’énergie et la créativité, c’est le co-walking. Basée sur le principe de l’échange en plein air, la traditionnelle réunion cloisonnée se transforme en une promenade en petit comité afin de discuter des points du jour.

Marcher pour se motiver

5 / S’écouter

Last but not least : l’écoute de soi. Quand son corps parle, il est souvent conseillé de l’écouter au risque de se blesser pour un sportif, de faire des erreurs ou de rendre un travail de mauvaise qualité.

S’écouter revient à agir en fonction de ses ressentis, et non pas des pressions extérieures. Vous seul serez capable de déterminer ce qui est le mieux pour vous. Mais pour cela, rien de mieux que de s’arrêter quelque instant, car typiquement, si vous êtes dans le rush, vous n’aurez pas la disponibilité nécessaire pour voir que votre fatigue altère votre productivité.

Et si l’on peut vous donner un dernier conseil, ne suivez pas l’exemple d’Honoré De Balzac qui buvait 60 cafés par jour pour se donner un coup de jus !

Nous arrivons à la fin de cet article, j’espère que vous aurez compris comment se motiver quand on est fatigué. Si vous avez suivi, la réponse est plutôt simple : il est difficile d’être productif quand on est mort de fatigue. Cependant, si vous êtes prêt à vous écouter, à faire des pauses et à marquer une rupture en bougeant, vous arriverez facilement à vaincre votre état de lassitude.

Pour cela, il est possible que vous deviez changer quelques habitudes. Besoin d’un coup de main ? Notre formation en ligne Changez Aujourd’hui peut vous aider !

 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)