Avez-vous déjà connu des situations où vous auriez aimé vous sentir motivé pour réaliser un objectif, concrétiser une action particulière à court terme et où vous aviez des difficultés à ressentir cette motivation ?

Vous retrouverez par ailleurs le podcast de cette vidéo au début de l’article, et la transcription ci-dessous.

Aujourd’hui je vous partage une technique à expérimenter pour faciliter cette motivation et développer de nouveaux comportements pour atteindre vos objectifs.

Cette technique très simple se décompose en quatre étapes :

La première étape est de définir la situation dans laquelle vous aimeriez ressentir cette motivation.

Prenez alors le temps d’identifier et de vous représenter cette situation.

La deuxième étape est d’imaginer votre double dans cette situation. Essayez de vous le représenter, que ce soit dans votre espace mental intérieur ou comme si vous aviez un mur en face de vous. Imaginez que vous avez un écran de cinéma en face de vous et que vous pouvez voir votre double sur cet écran. Commencez par le voir évoluer dans cet espace, dans ce contexte où se déroule l’objectif.

Pour prendre un exemple concret : c’est une technique que j’utilise régulièrement pour me motiver pour mes séances de sport. J’imagine mon double en face de moi qui est dans la salle de sport en train de réaliser la séance et je prends le temps de regarder concrètement ce qu’il se passe, ses mouvements, sa démarche, son énergie et de voir comment tout cela se traduit visuellement.

Donc, faites la même chose pour l’objectif qui vous concerne. Observez, dans cette situation donnée, comment se comporte votre double, quels sont ses mouvements, son énergie etc.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  À la découverte de l’auto-hypnose – Comment entrer en état d’hypnose

La troisième étape, une fois que vous avez pu vous représenter ce contexte, y voir votre double évoluer et faire preuve de cette motivation, vous allez ajouter du son à l’image. Vous allez ajouter les bruits d’ambiance présents dans cet environnement. Puis vous allez ajouter plus précisément les bruits qui sont liés à votre double, par exemple les bruits qu’il produit s’il est en train de faire du sport, mais aussi s’il est en train de parler etc. Vous allez aussi peu à peu vous représenter et entendre ce que votre double se dit à lui-même dans cette situation, toujours en le voyant évoluer en face de vous.
Progressivement, en ayant ce contexte visuel, ce dialogue intérieur, en faisant attention au ton, au rythme et à l’entrain qu’il y a dans la voix de votre double, vous allez avoir une représentation assez précise et complète de ce qu’est la motivation.

La quatrième étape est donc d’ajouter les sensations.

Que pensez-vous que votre double ressent à ce moment-là ?

Quand il fait ce qu’il est en train de faire, qu’il bouge comme il en train de bouger, qu’il entend ce qu’il est en train d’entendre et qu’il dit ce qu’il est en train de se dire. Prenez le temps d’imaginer ce qu’il ressent et comment cela se traduit pour lui dans son corps.

Enfin, la conclusion est de prendre la place de votre double et de faire ce qu’il est en train de faire, d’entendre ce qu’il est en train d’entendre et de vous dire ce qu’il est en train de se dire. En faisant cela, constatez ce qui est différent dorénavant pour vous, ce qui est différent dans vos ressentis, dans vos émotions quand vous réalisez ces étapes que nous venons de décrire.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment transformer votre petite voix intérieure

Si cette vidéo vous a plu je vous propose de vous abonner à la chaine Youtube en cliquant ici, et de laisser un commentaire en dessous de l’article pour me dire ce que ce que vous en avez pensé.
Enfin, vous pouvez télécharger l’ebook que je vous offre gratuitement pour développer vos compétences et vos performances en cliquant ici.

Merci et à bientôt pour une nouvelle vidéo !

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages