Vous savez à présent comment votre cerveau encode l’information (s’il vous reste des doutes, l’article et la vidéo se trouvent ici), et agir sur les “réglages visuels” de votre cerveau pour modifier vos ressentis (l’article et la vidéo se trouvent ici). Je vous propose dans cette dernière vidéo de partir à la découverte des modalités de perceptions “auditives” et “kinesthésiques” (les sensations).

Vous aurez alors accès à l’ensemble des réglages de votre cerveaux, pour apprendre à transformer vos émotions et sensations…

Bon voyage !

Vous retrouverez par ailleurs le podcast de cette vidéo au début de l’article, et la transcription ci-dessous.

« Comprendre les réglages auditifs de notre cerveau »

Bonjour et bienvenue à tous sur Changer Aujourd’hui. Dans les précédentes vidéos, nous sommes partis à la découverte des modalités de perception, c’est à dire de la manière dont notre cerveau encode et traite l’information. Puis nous avons évoqué un peu plus précisément comment fonctionnait la modalité visuelle : quels sont les réglages que notre cerveau opère sur ce que l’on voit, lorsque nous nous rappelons d’une expérience ou d’un souvenir et comment nous pouvons modifier ces paramètres pour transformer aussi l’expérience, les émotions, les sensations vécues lors de ce souvenir. Pour cette vidéo, je vous propose aujourd’hui de terminer ce tour d’horizon des modalités de perception en allant voir comment cela se passe du côté de ce que vous entendez et ressentez lorsque vous vous remémorez une expérience.

Tout d’abord, comment s’exprime la modalité auditive, et comment peut-on ajuster là aussi les réglages de ce qui est entendu lorsque vous vous rappelez d’une expérience, d’un souvenir ?

Commençons par reproduire le travail effectué dans la précédente vidéo. L’idée est dans un premier temps de se remémorer complètement un souvenir. Vous allez prendre un souvenir plutôt positif, un moment où vous êtes senti(e) bien, où vous avez ressenti une émotion qui est importante, intéressante pour vous, utile. Par exemple, la confiance en soi, la sérénité et le bien-être, l’énergie, puis vous allez replonger complètement dans le souvenir. C’est à dire vous installer, si vous le pouvez, confortablement et vous remémorer le lieu, le moment de la journée précisément, avec qui vous étiez et tout ce qu’il y avait autour de vous comme objets, environnement naturel, peut-être un bâtiment ; ou si vous étiez à l’intérieur, ce qui se trouve autour de vous, la pièce dans laquelle vous êtes. Vous allez vraiment revoir ce souvenir comme si vous le viviez à l’instant.

Une fois que vous avez fait cela, vous allez aussi réentendre tout ce qui était présent comme bruits. Si c’est dans la ville, les bruits de circulation ou encore si c’est un espace intérieur, de la musique ou les voix des personnes qui conversent. Et puis, faire attention aussi à ce que vous vous disiez, peut-être en cet instant-là, quel était votre dialogue intérieur ? Faites aussi attention à tout ce que vous ressentez lorsque vous revoyez ce souvenir et ce que vous entendez durant ce moment de recollection. Faites attention aux sensations, peut-être celles de votre pied contre le sol, si vous êtes debout, de votre dos contre un dossier s’il y a une chaise et si vous êtes assis(e). Quelles étaient les sensations de votre corps à ce moment-là et quels étaient les émotions également, la manière dont vous les ressentiez dans votre corps ? Nous allons pouvoir jouer sur ces éléments comme si vous aviez à nouveau cette table de mixage sur laquelle vous pouviez régler différents éléments : l’intensité du son, la tonalité (un ton plutôt aigu ou grave), la rythmique etc.  Est-ce que c’est plutôt rapide, lent etc. ?

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment apprendre de nouveaux comportements

A présent, vous allez choisir un élément. Par exemple s’il y a des bruits de voix, de discussions, choisissez-en un et puis avec le curseur adapté, rendez-les plus forts, intenses. Faites-le maintenant et puis observez ce que cela génère comme changements dans votre perception, dans vos sensations. La même chose peut se faire avec des bruits de nature, par exemple ceux des oiseaux, s’il y en a ; ou alors si vous êtes en extérieur, à l’inverse, les bruits de circulation.  L’idée est de prendre un son,  puis de regarder ce qui se passe si vous modifiez l’intensité, la force du bruit. Ou si à l’inverse, vous le rendez très léger, presque imperceptible, inaudible et à chaque fois, d’observer ce que cela modifie dans votre perception, vos sensations, vos émotions. Vous pouvez ensuite revenir à la position initiale du curseur afin de tester un autre son, de modifier autre chose comme votre dialogue intérieur si vous vous disiez quelque chose. Vous pouvez le rendre plus rapide ou lent ; ou encore modifier l’endroit d’où vous l’entendez dans votre tête et observer à nouveau ce que cela modifie comme sensation avant de revenir la position initiale.

Et puis pourquoi ne pas créer de nouveaux sons ? Vous pouvez par exemple, créer une musique qui vous semblerait joyeuse ou peut-être drôle, ou au contraire très sereine, paisible. Prenez le temps d’ajouter, de créer cette musique et de l’entendre complètement dans le souvenir. Donc l’expérience est à nouveau de voir ce que cela ce que cela modifie pour vous comme sensation et émotion.  Vous pouvez mettre la vidéo en pause à ce stade afin de tester plusieurs réglages et identifier à chaque fois ce que cela produit en vous. Et puis, vous pouvez à chaque fois, soit revenir à la position initiale, soit vous si vous le souhaitez, conserver le réglage dans cette nouvelle position qui vous permet de ressentir des émotions plus fortes, positives.

« Créer et modifier des curseurs pour jouer avec les goûts, les odeurs et les sensations »

Puis une fois que vous estimez avoir fait le tour des curseurs que vous pouvez avoir sur cette modalité auditive, je vous propose de faire quelque chose d’assez similaire avec les sensations.

Vous pouvez par exemple modifier la température ressentie. Si vous ressentiez une température relativement chaude, baissez-la pour ressentir du froid par exemple, ou à l’inverse augmentez la température. Si vous ne ressentez pas de température particulière, ajoutez-en une chaude ou froide, au choix. Par ailleurs, faites attention à ce que vous sentez, de manière olfactive. Quelles odeurs sont présentes dans cet environnement ?

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 solutions pour (mieux) vivre ses émotions

Si vous êtes dans la nature ou si vous êtes à l’extérieur en ville, quels étaient les goûts que vous aviez en bouche dans cette expérience ? C’est bien sûr plus simple si vous êtes en train de revivre un souvenir où vous étiez à table en train de manger. Mais peut-être aussi qu’un certain goût différent est présent.  Et là aussi, vous pouvez créer certains curseurs afin de modifier les odeurs, les goûts et pourquoi pas en ajouter de nouveaux. Par exemple, que donne ce souvenir, cette expérience que vous vivez en ajoutant une odeur de fleurs ou de chocolat, de café ou toute autre chose ? Observez en ajoutant certaines odeurs qui vous sont plutôt agréables, ce que cela produit comme modification de vos sensations et de vos émotions à nouveau. Faites la même chose pour les goûts, et les sensations dont je vous parlais :  la température, les sensations de votre corps, le lieu de cette expérience. Ainsi, observez à nouveau à chaque fois ce que la modification produit comme effets et revenez à la position initiale ensuite ou faites de nouveaux réglages qui vous sont propres pour composer une expérience, qui soit plus forte, plus intense pour vous.

Avec cette vidéo se termine notre série sur les modalités de perception, sur la manière dont notre cerveau traite et encode l’information et surtout sur la manière dont on peut agir là-dessus pour créer notre propre table de mixage. Comment affecter ces réglages pour ressentir plus intensément des émotions positives dont on a besoin ou pour prendre de la distance par rapport à des émotions et expériences plus négatives.

J’espère que ces vidéos vous auront plu et que surtout vous testerez et appliquerez ces conseils ; parce que c’est là que c’est que c’est intéressant et devient pertinent pour acquérir plus d’autonomie, de responsabilité, de liberté sur vos expériences et vos émotions.

Je vous invite si vous avez apprécié ces vidéos et surtout si vous avez mis en pratique ce que je vous propose comme exercices, à liker cette vidéo.. Vous pouvez aussi vous abonner à la chaîne YouTube pour voir les prochaines vidéos. Indiquez-moi aussi en commentaires vos questions, remarques et suggestions si vous souhaitez que nous abordions certains sujets. Enfin, vous pouvez télécharger l’ebook qui vous permettra d’accéder à d’autres techniques basées notamment sur les perceptions pour revivre et ressentir des émotions positives et utiles lorsque vous en avez le plus besoin.

Merci et à bientôt pour une nouvelle vidéo !

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 12
    Partages