Comment se remettre d’un échec professionnel et poursuivre sa voie ?

Cet article a été écrit par le Dr Martin Belzile, fondateur du Réseau Psychologues Montréal.

Qu’on le veuille ou non, les échecs professionnels sont parfois inévitables. Même les personnes les plus prospères de ce monde se sont déjà butées à lui, ne serait-ce qu’une seule fois. Et lorsqu’un échec se produit, il est important de demeurer optimiste et de se relever les manches. Afin de vous permettre de reprendre la voie du succès, voici quelques conseils qui vous permettront de mieux rebondir et garder confiance en vous après un échec professionnel.

Reprendre le contrôle de la situation après un échec professionnel

Lorsqu’un échec professionnel se produit, il est important de reprendre le contrôle de la situation et rapidement. Pour ce faire, toute personne, même vous, a avantage à identifier le rôle qu’elle a joué dans cette mésaventure.

Après avoir blâmé les autres, et tous les facteurs externes imaginables, tentez de comprendre les gestes, les comportements et les actions que vous avez posés et qui ont contribué à vous mener à cette situation. Cela vous permettra en outre de ne pas répéter le passé. Quelle(s) leçon(s) pouvez-vous tirer de ce qui vient de se passer ? Qu’est-ce qui s’est produit et pourquoi cela est-il arrivé ? À vous de le mettre en lumière.

L’importance d’assurer la protection de son estime de soi

À la suite de cette introspection professionnelle, reconnaissez qu’il est normal de subir un échec. Et si vous avez de la difficulté à vous l’avouer, songez à suivre une psychothérapie pour augmenter votre estime de soi et mieux mettre l’évènement en perspective.

Ici, retenez simplement que beaucoup de gens d’affaires prospères ont surmonté de durs revers professionnels, et leur carrière ne se porte pas mal pour autant. Henry Ford en est la preuve : ses deux premières entreprises ont échoué.

Partager son échec de carrière avec ses proches

Une fois votre bilan professionnel et votre introspection complétés, il est temps d’aller de l’avant et de laisser votre échec derrière vous. Bien qu’il soit naturel, à la suite d’un insuccès, de ramper dans son lit et de rester à la maison pendant des jours, tâchez de limiter votre « temps de deuil ».

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  Hypnose et développement personnel : un duo gagnant

Le plus tôt vous ressortirez de votre tanière et commencerez à partager votre situation avec les autres, le mieux ce sera. Il ne s’agit pas de se plaindre à outrance et de crier notre perte d’emploi sur tous les toits. Toutefois, vos proches ont un rôle majeur à jouer, notamment parce qu’ils peuvent vous offrir leur soutien, leurs opinions et leurs conseils quant à la meilleure façon d’aller de l’avant.

De plus, vos amis et connaissances sont le meilleur point de départ pour vous aider à trouver votre prochain emploi. En fait, selon une étude de l’Université Stanford, 83 % des personnes qui ont décroché un nouvel emploi l’ont fait grâce à leur réseau professionnel. C’est tout dire.

Un esprit sain dans un corps sain

À ce point-ci, vous devriez déjà mieux vous sentir. Vous avez reconnu le rôle que vous avez joué dans cet échec et vous vous êtes armé de l’appui d’un thérapeute et de vos amis. Continuons encore un peu notre quête de bien-être cette fois-ci avec le sport.

De nombreuses personnes ayant subi un échec professionnel ont vanté les mérites de l’activité physique pour les aider à remonter la pente. En fait, la pratique régulière d’un sport, quel qu’il soit, a de nombreux effets bénéfiques sur la santé mentale d’un individu.

Quand on s’adonne à une activité physique, notre corps sécrète ce qu’on appelle l’endorphine. Qu’est-ce que c’est ? Eh bien, c’est une hormone qui déclenche une sensation de bien-être. En fait, son action anxiolytique est reconnue pour « endormir » les émotions et les sensations négatives. Alors que vous entamez votre réorientation, songez à faire un peu de vélo, prendre de longues marches au quotidien ou autre. Vous ne vous en sentirez que mieux.

L’échec professionnel pour paver la voie de l’avenir

Ensuite, posez-vous la question suivante : cette épreuve peut-elle représenter un point tournant dans ma vie professionnelle ? Parfois, nous cessons d’apprendre et de grandir dans un lieu de travail. De même, il n’est pas rare de devenir amer envers sa profession et sa carrière au fil du temps. Si c’est le cas, pensez à vous réorienter dans un domaine ou une entreprise qui correspond mieux à vos intérêts actuels. Selon une autre étude, plus du 2/3 des travailleurs n’apprécient pas leur emploi. À défaut de savoir quoi faire et où aller, recourir à du coaching professionnel peut représenter un appui de taille lors de la réorientation.

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'hypnose pour se (re)construire ?

Et si vous optez pour vous réorienter, il peut être judicieux de vous inscrire à quelques cours d’appoint reliés au nouveau domaine d’activité que vous envisagez. Vous serez plus confiant et augmenterez ainsi vos chances d’obtenir le succès espéré.

De nombreux centres d’apprentissage et universités offrent des programmes spécialement dédiés aux personnes en réorientation de carrière. Ces cours peuvent fréquemment être suivis à temps partiel ou de soir, de sorte que vous pouvez tout de même décrocher un petit emploi temporaire alors que vous complétez votre formation, si vous n’avez pas accès à l’assurance-emploi, par exemple.

Rebondir et garder confiance en soi après un échec professionnel

Les échecs professionnels font partie des épreuves de la vie. Lorsqu’on en subit un, il est important de reconnaitre sa part de responsabilité afin de ne pas reproduire les erreurs du passé. En plus de ça, dites-vous que cet échec est peut-être le jeton qui manquait afin de vous inciter à changer d’entreprise ou vous réorienter dans un domaine qui vous convient davantage.

L’important durant cette période de réorientation, c’est de prendre soin de vous. Faites du sport, appuyez-vous sur votre réseau social et tâchez de rester optimiste. Vous serez ainsi plus motivé à la suite de cette épreuve et prendrez de meilleures décisions. À vous de jouer !

Merci au Dr Belzile pour cet article. Vous pouvez retrouver plus d’information sur le Réseau Psychologues Montreal en cliquant ici, ou en consultant les articles de leur blog ici.

  •  
  •  
  •  
  •